Les activités ont été ouvertes par le président Pierre Nkurunziza

img-20161213-wa0041L’Office du thé du Burundi (OTB) organise du 13 au 16 décembre 2016, une semaine théicole couplée avec une exposition-vente des produits agricoles. Les cérémonies d’ouverture ont été rehaussées par la présence du président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza.

Sous le thème « La place de la théiculture et de l’OTB dans le développement économique du pays », l’ouverture solennelle de la semaine théicole couplée à l’exposition-vente des produits agricoles a eu lieu le mardi 13 décembre 2016 au siège de l’OTB à Bujumbura. A cette occasion, le chef de l’Etat a inauguré l’extension des bureaux de l’Office.

Les cérémonies ont débuté par la visite des stands à exposition par le chef de l’Etat. Il a également visité l’extension des bureaux de l’OTB, suivi de la coupure du ruban symbolique et de la signature dans le livre d’or. Pierre Nkurunziza a apprécié le travail accompli par l’OTB et a encouragé le personnel à aller de l’avant.

Le thé vert bientôt disponible

Le directeur général de l’OTB, Jacques Bigirimana a indiqué que c’est une joie pour le personnel de l’Office en particulier et pour le pays en général. La semaine théicole est organisée au moment où la production du thé est bonne au niveau national, étant donné que le thé du Burundi est classé à la deuxième position, a-t-il également indiqué. Il a poursuivi en disant que la part des exportations du thé sec sur le marché étranger est évaluée entre 11 000 et 12 000 tonnes. Il estime que le thé pourra être classé à la première place au niveau régional, d’ici le mois de mars. M. Bigirimana a informé que le nouveau produit théicole « le thé vert » sera disponible au mois de mars sur le marché local et international.

Parmi les défis rencontré au cours de l’année 2016, figure la sécheresse prolongée depuis le mois de mai jusqu’à la fin du mois d’octobre. Selon M. Bigirimana, l’OTB a pu surmonter cette entrave.

S’agissant de la construction des bureaux et la réhabilitation du bâtiment de l’OTB, le directeur général de l’OTB a indiqué que le coût est estimé à plus de 800 millions de FBu provenant des capacités techniques de l’Office.

Il sied de mentionner que la semaine théicole est marquée par l’exposition-vente des produits agricoles tels que le thé, le sucre, le café, la farine de mais, etc.

Eric Mbazumutima (le Renouveau du Burundi)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s